*Lumos

Hello Potterhead !

Il me restait quelques témoignages de Potterhead concernant leur histoire, alors pourquoi ne pas les mettre ? :)

29

 

1. Maxence.
Tout d’abord, ça ne fait pas si longtemps (contrairement à d’autres fans) que je suis réellement fan de cette sage. Je suis fan depuis environ 4 ans, c’est ma grande sœur qui m’a fait découvrir ce monde merveille, malgré que je sois allé voir les deux premiers films au cinéma lors de leurs sorties en salle je n’avais pas « accroché », j’étais vraiment petit donc certains choses m’avaient effrayés (et oui, j’étais comme on dit un tout petit peu froussard).. Mais depuis ces quatre dernières années, ça à vraiment changer ma vie, je pense que ça m’a fait grandir, que ça m’a fait réfléchir sur différentes notions que l’on peut trouver à travers cette saga, notamment l’amitié ou l’amour.. De plus, je me suis plus ouvert aux autres, notamment sur internet avec certains fans. Ca m’a permis de me rapprocher encore plus de ma grande sœur aussi.. Cette saga m’a apporté beaucoup de bonheur, notamment grâce aux films lors des avants premières, le fait que l’on parle d’elle,… .
Cependant malgré que la saga soit terminée, je n’ai pas réellement le sentiment que la magie se soit éteinte (c’est aussi grâce aux fans qui comme moi ne lâche pas l’affaire, et qui restent toujours autant attacher). Je l’aime toujours autant aujourd’hui. C’est surement dû au site Pottermore qui nous permet de rester dans cette univers jour après jour, ou encore le fait aussi qu’on puisse visiter les studios à Londres, ça nous permet de pas oublier cet univers (même si c’est impossible pour nous les potterhead de l’oublier maintenant). Voilà je pense avoir fait un bon petit résumé de ce que je représente réellement la saga pour moi, et le sentiment que j’ai depuis qu’elle est terminée.
33
2. Noa

Tout d’abord c’est grâce au film Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban que je me suis intéressée à la saga. J’avais complètement adoré le film, (même si j’avais une peur bleu des détraqueurs). Ensuite j’ai su qu’il existait des livres, que je me suis empressée de lire. Et là, je suis vraiment devenue fan. J’aimais déjà beaucoup les histoires où il y avait de la magie et là c’était juste le rêve. Quand je lisais les livres tout semblait si réel c’en était magique. Je me disais qu’un jour moi aussi je recevrai ma lettre pour aller à Poudard (j’attends toujours hein). Je m’amusais à réécrire un résumé des livres/films, j’écrivais des petits paragraphes sur les personnages etc… A partir de là, Harry Potter est devenu MA VIE. Pour moi balai rimait avec Harry – Sirius – Buck – Draco – Pomme – Nourriture – Ron – Hermione, enfin je pouvais aller très loin. D’ailleurs c’est grâce à Harry Potter que j’ai eu envie d’apprendre à jouer aux echecs (j’ai acheté l’échiquier) et maintenant je suis plutôt douée :)

Comme tous les Potterheads, je rêve d’aller aux Studios et j’espère sincèrement pouvoir y aller un jour, quitte à ce que ce soit à 50ans ça m’est égal (fin plus tôt ça m’arrangerait).

Personnellement, je n’ai jamais trouvé que la saga était terminée. Les livres peuvent se relire et les films se revoir, donc pour moi ça ne s’est jamais terminé. Bon j’étais triste lorsque le dernier film est sorti au cinéma parce que ça voulait dire que le cast ne rejouerait pas ensemble. Je suis heureuse juste à l’idée de savoir qu’il y aurait peut-être d’autres livres. Déjà j’ai hâte de voir Fantastic Beasts !

Je remercie J.K Rowling, pour avoir écrit cette magnifique saga. J’ai grandi avec Harry Potter, et j’espère que les générations futures auront cette chance.

20

3. Sarah

Harry Potter, Harry Potter… Je ne m’en lasserais donc jamais! Cela fait trois ans que je me désigne « vraiment » PotterHead car (oui je vais en venir à une polémique assez connue) pour moi, un « vrai » PotterHead a lu TOUS les livres! Et les films accessoirement.
Lorsque le premier film est sorti, je n’étais pas l’enfant qui voulait absolument le voir au cinéma, ou en DVD, non, j’étais une des rares enfants qui ne voulait pas en entendre parler! (Honte à moi à cette époque) et ce fût de même pour les sept autres films.
Comment en suis-je arrivée à ne parler qu’H24 Harry Potter? C’est grâce à une amie qui adore cette saga et qui est une mordue de livres.
Elle m’a « forcé » à regarder Harry Potter à l’école des sorciers (Je m’étais dit que si je le regardais elle me fouterait la paix. D’accord je me tais.)
Et figurez-vous que j’ai adoré! (Genre sans blague) Je me suis mise à lire les deux premiers bouquins dans la semaine! Et j’ai enchainé les films. J’ai fini par acheter les livres qui me manquaient et à les dévorer!
Puis en août, j’ai créé mon compte Twitter « spécial Harry Potter » où je ne parlais que de ça, postais des photos du film et suivais les #PotterHeadParty. J’ai également fait la connaissance de beaucoup de PotterHeads.
Sur Twitter, il y a une ambiance incroyable qui règne. C’est un plaisir de me connecter et de pouvoir parler d’Harry Potter avec des gens qui sont comme moi. Pas ces gens qui me regarde d’un air borné dès que je prononce les mots Quidditch, Baguettes, Sorciers, Reliques de la mort, et j’en passe.
Maintenant, je ne parle plus que de ça, évidemment, j’ai découvert des séries, d’autres films, d’autres livres, j’en ai parlé sur Twitter, et j’ai rencontré des Potterheads qui aimaient aussi ces choses-là. C’est aussi un bon moyen de faire des rencontres virtuelles avec qui vous pouvez fangirler sans cesse. Enfin bref.
Je n’ai pas de collection de baguettes magiques des héros de la saga, je n’en ai aucune d’ailleurs. (Mais je vais y remédier pour avoir au moins celle d’Hermione) J’ai tout de même un collier « Les Reliques De La Mort »! Un jour, je l’ai porté pour me rendre à mon collège, et une fille m’a dit, d’un air hautain : « Moi j’y crois pas à votre histoire d’adorer Harry Potter etc. »
C’est sûr que si tu n’as pas eu « le truc » comme tous les autres PotterHeads, qui croient en cette magie que notre aimée JK Rowling a eu le plaisir de créer, tu ne peux pas y croire. Tu ne peux pas sentir cette tristesse que nous ressentons lorsque Dobby, Sirius, Maugrey, Lupin, Tonks, Fred et j’en passe meurent un par un. Tu ne peux pas sentir cette joie lorsqu’Harry remporte un match de Quidditch, ou que Ron et Hermione s’embrassent enfin au bout du septième livre. Tu ne peux pas connaître cette excitation quand JK Rowling publie un nouveau texte sur Pottermore.
Lorsque tu ressens ces choses comme nous, tu ne peux pas ne pas en parler, ne pas y penser chaque jour. C’est tout bonnement impossible.
Je ne suis plus cette petite fille qui ne voulait pas entendre parler d’Harry Potter. Harry Potter m’a changé. Harry Potter a changé ma vie. Harry Potter est devenu une grande partie de ma vie.

23

4. Marine

Ah, Harry Potter. Je suis rentrée en CP le 4 Septembre 2004 (trop de précision en moi) et mon anniversaire, c’est le 5 Septembre. Donc le 5 Septembre, ma maman m’a offert un livre, le premier tome d’une saga, Harry Potter, en me disant « quand tu apprendras à lire, donc cette année, ce sera ton premier livre ». Ma meilleure amie avait reçu le même livre puisque nos mamans, très amies, avaient pensé que ce serait bien d’avoir la même chose.
Donc j’ai appris à lire et j’ai commencé Harry Potter. Je pense que ma maman s’en mord encore les doigts à cette heure-ci ! Vous voyez, un petit garçon qui n’a pas été gâté par la vie, qui découvre qu’il est un sorcier et part dans une école fantastique, Poudlard, c’est une histoire qui me faisait rêver. Qui me fait rêver. Appartenir à un groupe d’amis aussi soudé, c’est une chose magique. Donc j’ai fini le premier et inutile de vous dire que j’ai supplié ma maman d’acheter les autres. Avec ma meilleure amie on faisait un concours de celle qui les lisait le plus vite, on passait nos récréations à jouer à des jeux Harry Potter où le méchant s’appelait bien évidemment Voldemort.
En 2006, j’ai appris l’existence des films. Et, déjà complètement fan d’Harry Potter, je ne me suis pas privée de les voir et de voir ceux qui sortaient au cinéma. Là aussi, ma mère s’en mord les doigts puisque les films ont renforcé ma passion pour cette saga. C’était magique, tellement bien adapté, comme dans mon imagination. Je me mettais dans des états pas possibles pour les voir, encore et encore. Il est vrai qu’à une époque je ne voulais pas lire autre chose qu’Harry Potter ; à quoi bon lire quelque chose de différent lorsque ce que l’on a actuellement nous convient ? (Bon, j’ai changé depuis ce temps, puisque je suis une accro aux livres ahah.)
Fin de la petite histoire, je vais maintenant vous dire tous les sentiments que j’ai pu ressentir à la lecture des Harry Potter.
J’ai ressenti tous les sentiments possibles et inimaginables. La peur, la tristesse, la colère, l’excitation, la joie, le fangirlisme (oui oui c’est un sentiment), tout. Mon amour pour cette saga ne s’est jamais arrêté, ne faisant qu’accroître au fil des lectures et des relectures. J’ai eu la chance de partager cet amour avec diverses personnes au cours de ma vie, ayant toujours trouvé des amies Potterheads. Et bien sûr, il y a eu Twitter, qui m’a encore plus enfoncée dans Harry Potter, mais je ne vous en veux pas.
Voyez-vous, on peut toujours trouver un personnage auquel s’identifier dans ces livres. Il y en a beaucoup, tous différents, tous parfaits (sauf Ombrage, bien sûr). On peut toujours trouver un passage qui fera réfléchir sur la vie, qui nous apprendra des choses sur les autres et sur nous-même. Il est impossible de dire qu’Harry Potter n’est que pour les « gamins » lorsque l’on voit les leçons de vie à y apprendre et bien sûr la philosophie de notre cher Dumby. On y apprend la joie, l’amour, la tristesse. On y apprend à aimer les personnages les plus détestables, parce que c’est ça la magie d’Harry Potter. C’est la magie de la plume de J.K.Rowling, ô grande déesse. Je lui dois ma vie. Je lui dois mon enfance, mon adolescence et je lui devrai mon futur. (Je pleure en écrivant ces mots, pour vous dire à quel point je suis atteinte par cette saga ahah !) Mes personnages préférés sont morts, le la saga s’est terminée, les films ont tous vu le jour. Et pourtant, jamais la magie d’Harry Potter ne cessera de remplir mon coeur. Et je suis tellement heureuse quand je vois sur Twitter des personnages aussi attachées que moi à cette saga, quand je vois la Potterheadscup ou encore le live-tweet de la Quidditch World Cup. Harry Potter c’est bien plus qu’un effet de mode, ou une chose que l’on aime mais qui « passera »… Harry Potter c’est un monde, c’est une vie. C’est ma vie. J’ai pleuré, hurlé, crié à cause de ça, mais je m’en fiche tellement, c’est le plus beau sentiment du monde d’être rattaché à tout ça. Les personnages ce sont mes bébés. Le golden trio, les professeurs (Snape & McGo je vous aime), Dumby, Voldemort, Bellatrix, les Maraudeurs, les Weasleys, Draco, TOUT ! Aaaawh mais j’aime Harry Potter et je pourrais passer ma vie à débattre dessus ok ? Je pourrais écrire le même nombre de lignes sur chaque personnage, sur chaque moment des livres, chaque phrase des films. Et il faut que je m’arrête là parce que je tremble et je dois certainement faire chier tout le monde.
Mais retenez une chose, Harry Potter a dominé le monde, Harry Potter domine le monde et Harry Potter dominera le monde.
Et dans 50 ans, quand je serais vieille, assise sur ma chaise à lire mes livres préférés, et qu’on me demandera « After all this time ? », je répondrai « Always ». Parce que Harry Potter, c’est ça. C’est pour toujours.

39

5. Céline

Ce qu’Harry Potter représente pour moi… Voyons voir… Vous avez du temps devant vous pour lire un petit roman ? Alors allons-y j’explique TOUT !
Harry Potter et moi, ça avait mal commencé : au début je ne voulais même pas entendre parler de cette saga, des amies me disaient « mais allez vas-y lis les livres ils sont trop biens », mais la tête de mule que j’étais (et que je suis toujours hihi) ne voulait pas faire comme les autres gamins, en gros je refusais de suivre le troupeau, pour moi faire comme les autres c’était hors de question ! Stupide, vous avez dit stupide ? Je me suis rendue compte que je passais peut-être à coté de quelque chose d’extra, alors j’ai accepté qu’une amie me prête Harry Potter à l’École des Sorciers… Et croyez-le ou non, je l’ai dévoré en une soirée ! C’était en 2007, j’avais alors 9 ans, et c’était le début d’une magnifique histoire, c’était le début d’une vie de Potterhead. Ensuite tout s’est enchaîné : j’ai lu tous les livres en très peu de temps, j’ai même lu le 6 avant le 5 car le 5 n’était pas disponible en bibliothèque et que j’avais trop hâte de lire un nouvel HP ! Grossière erreur… Fallait surtout pas les inverser ces 2-là, imaginez ma tête quand je me suis aperçue que Sirius était mort dans le 6, alors que je l’avais laissé bien vivant dans le 4… L’avantage d’avoir commencé à lire HP à cette époque c’est qu’il n’y avait aucun délai d’attente entre chaque sortie de livres, puisqu’ils étaient déjà tous sortis, à part le 7 !
Parlons-en du dernier livre justement… Le sentiment que j’ai ressenti en le refermant après l’avoir fini, c’est quasi inexpliquable : un sentiment de vide, de tristesse, d’une époque qui se terminait… Je me souviens être restée assise par terre à le contempler, à juste regarder la couverture avec Harry regardant les vagues…
Jamais de livres ne m’ont donné autant d’émotions que les Harry Potter, et ça n’arrivera jamais, quels que soient les livres que je lirai plus tard. J’ai pleuré à toutes les morts, toutes : Cedric, Sirius, Dumbledore, Pettigrow ( même si à mon goût il le mérite pas hein), Dobby, Fred, Remus, Tonks, Colin… J’étais en colère contre JKR de les avoir fait mourir, mais j’ai compris maintenant.
C’est fou comme on s’attache aux personnages de cette saga, c’est comme s’ils étaient réels ! On peut s’identifier à eux : je suis un mélange bizarre d’Hermione, de Ron et de Ginny par exemple ^^ si j’ai bien analysé mon caractère…
Harry Potter est plus que spécial pour moi : chaque fois que je lis un livre ou que je regarde un film, j’ai cette impression de retrouver « mon » monde, une impression que partagent peut-être pas mal de Potterheads. J’ai une admiration énorme pour Mrs Rowling, elle a crée ce monde entier avec une multitude de détails incroyables, je me demande encore aujourd’hui comment elle a réussi à faire ça… C’est du génie, du pur génie !

Aujourd’hui, j’ai bientôt 16 ans et demi, ça fait donc 7 ans que je suis Potterhead. Wow, »time flies » comme diraient les Anglais ! J’ai lu les livres un nombre incroyable de fois, j’ai vu les films un nombre incroyable de fois, et je suis sûre d’une chose : je continuerai, car quand on est Potterhead, c’est pour la vie. C’est une vie. Always.

 

A très vite jeunes sorciers,

Que la Magie de Potter soit en vous.

Nox*

3 thoughts on “17 + 1 an Harry Potter – 8e partie”

  1. Ça me rend toujours toute chose ces témoignages… Voir l’amour que les Potterheads portent à la saga, c’est trop touchant! Merci d’avoir réunis ces textes mais aussi tout ceux d’avant! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow