*Lumos

Hello Potterhead !

Ca y est, ça fait un an que je fais cette petite rubrique. Je pensais la faire un peu plus souvent, puis finalement je me suis dis que ça pouvait lasser.. Donc je la continue tout de même, mais moi fréquemment :) Mais étant donné qu’Harry a eu 18 ans il y a quelques jours, je ne pouvais que publier quelques nouveaux témoignages. Bonne lecture :)

gfhj

1- Léa J.

Je ne sais pas ce que serait ma vie sans cette saga tout simplement parce que je n’ai jamais vécue sans elle, je suis née en 1997 la même année que la sortie du premier tome. C’est comme les sorciers qui sont inscrits à Poudlard dès leur naissance, moi c’est pareil, c’est comme si cette saga avait « veillée » sur moi avant que je sois en âge de la découvrir. J’ai commencé à lire les livres vers 8-9 ans, non sans mal. Je me souviens le jour où j’ai reçu le dernier tome, j’avais à peine l’âge de renter à Poudlard que l’aventure se terminait déjà pour mes héros préférés. Je respirais Harry Potter, je vivais Harry Potter, je jouais Harry Potter. Parfois quand je parle d’Harry Potter les gens pensent que je suis folle mais je ne le suis pas (ou peut-être un peu) c’est juste que cette saga est ma force, ma force qui me dit à chaque coup dur « tu n’as pas encore tout perdu. Quand je n’ai plus de repère, elle est là, ils sont là. Mes héros,  ils ne m’ont jamais déçu, jamais brisé.  J’essaie d’exprimer mes sentiments avec des mots mais je n’ai jamais été douée pour ça. J’aimerai juste dire que cette saga reste ma seule certitude, la certitude d’un bonheur éternel.

2- Emma F.

J’ai toujours voulu être une sorcière, et jamais une princesse, comme la plupart des petites filles. Et quand j’ai découvert la saga Harry Potter, j’ai été totalement subjuguée par ce monde magique, auquel je rêvais d’appartenir depuis mon plus jeune âge.
C’est lors d’un repas de famille assez ennuyant, alors que j’avais sept ans, que les adultes ont décidé de nous installer devant les films de la saga Harry Potter : le premier et le deuxième. J’ai tout de suite adoré cet univers, et ce qui me plaisait le plus, c’était le concept des quatre maisons où les élèves étaient répartis.
Ma mère voulait absolument me faire lire des romans assez conséquents, et mon cousin m’a alors prêté les deux premiers tomes de la saga ; j’ai commencé par le deuxième, tout simplement parce que le deuxième film était de loin mon préféré. J’ai alors lu les autres romans, et je pouvais y passer des heures entières, jusqu’à en avoir mal à la nuque et au dos : mon goût pour la lecture était né.
J’étais totalement absorbée par ce monde parallèle, qui me donnait drôlement envie, et j’obligeais mes amis à jouer et rejouer les aventures des jeunes sorciers ; j’aurais voulu avoir d’innombrables pouvoirs et mon imagination a été renforcée par Harry Potter.
Je collectionnais les magazines One qui parlaient des films à sortir, je lisais et relisais les interviews des acteurs, je faisais le test du Choixpeau sans cesse (où je trichais allègrement pour tomber sur Serpentard).
Le dernier livre est enfin sorti, et j’ai obligé ma mère à aller le chercher directement, et je n’ai pas mangé à la cantine pour pouvoir lire ; bien sûr, j’ai commencé par lire la fin tant ma curiosité était grande, je voulais absolument savoir qui de Harry ou Voldemort triomphait.
Le sixième film est devenu mon film préféré, et la saga m’a permis de m’identifier aux personnages, de me construire en quelque sorte : j’aimais beaucoup le personnage d’Hermione parce qu’elle me rappelait qu’être intelligente ne voulait pas dire être un outsider, et comme moi, elle voulait toujours faire justice ; je me sentais parfois originale, en décalage, et Luna représentait cet aspect-là ; enfin, Ginny me rappelait ma propre timidité.
Au collège, j’ai laissé tomber Harry Potter et la lecture en général, mais je me suis attachée à un tout autre loisir : l’écriture. Je pense que mon goût de l’écriture est venu de la saga, qui a développé fortement mon imagination.
Et puis, finalement, l’an dernier j’ai redécouvert grâce à Twitter la saga, j’ai parlé à des personnes qui aimaient la saga autant que moi, j’ai revu les films, relu les deux premiers tomes, et .. j’ai fini par faire mon TPE sur Harry Potter, du moins, en partie. Cette année, pendant les révisions du bac, j’ai lu les tomes 4, 5, et 6, et je vous jure, ça m’a aidé à tenir le coup !
Enfin, je pense que la saga nous apprend à nous battre, à ne jamais laisser tomber, mais qu’elle nous enseigne aussi l’importance du partage, de la tolérance, de l’amitié, mais aussi de l’union face à l’adversité.

;,gnb

3- Laly B.

A vrai dire je ne me souviens pas quand est ce que j’ai découvert Harry Potter. Je suppose que j’ai dû commencer par voir le premier film vers 7 ans avant de réclamer les livres à mes parents. Je me souviens du moment où j’ai acheté le dernier livre, je devais avoir 11 ans et quand je l’ai vu dans le rayon j’ai tellement supplié ma mère de me l’acheter qu’elle a dû finir par céder. Je ne sais pas quand mon amour pour cette saga a commencé, mais je suis sûre que ça sera pour toujours. Je me souviens encore d’un été, quand j’avais 8 ou 9 ans, où je passais mon temps chez une de mes voisines, on jouait à Harry Potter avec des baguettes chinoises et on s’était même fabriqué des balais (le Nimbus Color 3000, il est encore dans mon grenier), on faisait des duels et des matchs de quidditch dans son jardin. Je savais bien que c’était un imaginaire, mais avant ma rentrée au collège j’espérais quand même recevoir ma lettre (on sait jamais), mais apparemment ils ont pas trouvé mon adresse… Aujourd’hui je fais découvrir cet univers à ma sœur, qui vient d’avoir 7 ans, elle a déjà vu quelques films mais elle ne sait pas assez bien lire pour les livres, alors je lui lis des passages parfois. Elle est déjà fan, elle s’est déguisée en Harry pour carnaval et me lance des sorts avec sa baguette en plastique et me réclame mon collier avec les reliques à chaque fois que je le mets. Je  pense que Harry Potter représente mon enfance/adolescence, je pense que c’est vraiment grâce à cette saga que je me suis mise à lire autant, c’est mes premiers « gros livres », et sûrement ceux que j’ai le plus souvent lu (ça se voit, certaines pages du tome 4 sont détachées). Pour moi, l’histoire n’est pas encore terminée, grâce à toutes les fictions (géniales) sur internet ou même grâce à Pottermore et aux textes inédits de JK elle-même.

4- Flory.

18ans déjà?
Pour moi c’est encore hier que je regardais Harry Potter a l’Ecole des Sorciers sur cassette.  
J’ai connus HP grâce à mon papa car il m’avais acheté la cassette juste comme ça pensant que ça me plairai et mon dieu il n’a jamais eu autant raison.  Moi j’ai donc connus le film avant le livre , j’avais 7-8 ans , mais une fois le premier film regarder je suis comme tombée amoureuse.  La Saga HP venait de s’inscrire dans ma peau. J’ai donc chercher le premier livre , comme j’adorais lire j’étais dans une sorte de transe hystérique.  Je me faisais des cure HP, je pensais même que j’irai a Poudlard.  J’ai développer le virus en moi.  Harry  Potter a accompagner toute ma jeunesse, mon adolescence.  J’ai grandis avec les acteurs , avec les Livres, j’ai tellement ris, rêver , aimer mais pleurer aussi, je pleure encore d’ailleurs à chaque morts.  Harry Potter a contribuer  à être celle que je suis. 
Aujourd’hui j’ai 20ans mais je réagis encore comme une enfant a l’évocation d’Harry Potter.
Les personnes extérieure à cette Fanbase ne comprendront jamais notre engouement et nous trouveront peut être ridicule mais peut importe.  La magie ne peut pas toucher tout le monde, moi elle m’a transpercé .  Je remercierai jamais assez Queen Rowling d’avoir écrit ce monde pour nous.
Depuis maintenant 4ans HP c’est fini, bien sûr que je suis triste mais je me dis que ce n’est jamais vraiment fini.  Grâce aux Potterheads qui continuent a faire vivre l’esprit Potter.  Tant qu’il y aura des Potterheads,  ce ne sera jamais fini. 
Je pense que je vais terminer ce mail maintenant mais je vais juste ajouter une dernière chose  :
« -After all this time? »
« -Always. »

dtyf5- Erin C.

Harry Potter, ça représente avant tout pour moi ma première saga favorite, qui m’a accompagnée pendant plus de 10 ans. C’est une saga qui m’a donné des leçons d’amitié, de courage et de loyauté. Grâce à elle j’ai aussi rencontré des gens formidables. Dès que je rencontre quelqu’un qui aime Harry Potter, peut importe qui c’est, je sais que nous pourrons être amis puisqu’on aura toujours des choses à se dire, je peux parler d’Harry Potter pendant des heures ! C’est clairement la saga qui m’a le plus marquée quand j’étais enfant et même encore aujourd’hui, je prends plaisir à m’y replonger et à en parler avec d’autres fans. C’est aussi vers HP que je me tourne pour me changer les idées quand j’ai un petit coup de déprime.
Depuis que c’est terminé, et bien… ça fait comme un vide de savoir qu’il n’y aura jamais de suite. Mais même si j’ai ce sentiment je ne souhaite pas qu’il y ait une suite. La saga est géniale comme elle est et j’ai peur qu’un huitième tome viennent tout gâcher parce qu’il serait uniquement commercial, pour faire plaisir aux fans. Et puis une saga comme ça ne se termine jamais ! Cela fait maintenant 3 ans que HP et les reliques de la mort partie 2 est sorti au cinéma et pour autant les Potterheads sont toujours aussi nombreux. Personnellement, j’ai été tellement marquée par HP que je continuerai encore à lui être fidèle, même 10 ans, 20 ans… après la fin.
6- Servane T.
J’ai découvert le monde d’Harry Potter quand j’avais 10 ans, j’ai dévoré les quatre premiers tomes et me suis instantanément imprégnée de l’univers de la saga et de la magie qui en émane. Pendant l’été précédant mon entrée en 6e, une partie de moi était persuadée que j’allais enfin recevoir la lettre tant désirée mais une autre petite voix me disait de rester lucide. Mais même après mon arrivée dans le collège maudit, je continuais à rêver de Poudlard, même encore aujourd’hui (bien que je sois convaincue d’être une moldue on ne sais jamais, Mr Weasley a peut-être modifié mes souvenirs pour en effacer les éléments magiques ! ^^). Pour moi la saga HP restera ma saga préférée, celle qui m’a fait le plus rêver, réfléchir aussi, aux choix que j’aurais moi même fait à la place de certains des personnages, à la place des choix des personnages vers certaines actions, les liens d’amitiés du fameux trio, et les actes de courages et de bravoures parfois inattendus. La fin de la saga ne m’a pas touchée autant que je l’imaginais, certes nous ne retrouverons plus nos héros préférés dans leurs aventures mais je ne me lasse pas des livres que j’ai relu des dizaines de fois chacun. Cette saga est tout simplement intemporelle. Je pense donc que l’une des citations du livre à toute sa place à la fin de mon témoignage: Always...
A très vite jeunes sorciers,
Que la Magie de Potter soit en vous.
Nox*

One thought on “17 ans +1 Harry Potter – 6e partie.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *