*Lumos

Hello Potterhead !

Nous sommes dimanche, donc un nouveau chapitre !

Cette fin de journée fût agréable, Ginny m’expliqua qu’elle avait oublié de me parler du mariage de Ron et me présenta ses plus plates excuses. Je lui dis que ce n’était pas si grave que ça, l’essentiel et que nous pourrons dans une semaine assister à Londres à ce mariage ou nous pourrons enfin rencontrer cette « Hermione » qui fait tant pétiller les yeux de notre ami.

Une petite balade dans le quartier Bellini en ce début de soirée me rappelle les moments passé, il y a des années ou l’on aimait se balader et flâner toute la soirée avec Ginny, mon ex-femme.

Ginny, ma compagne actuelle, m’emmena dans un petit pub du nom « Les Trois Balais » ou elle me fit gouter de la bière au beurre que je n’ai pas trouvé à mon goût et après qu’elle m’ait trainée dans un restaurant qui s’appelle « La Tête de Sanglier » pour dîner, nous sommes rentrés et avons passé une tendre soirée dans les bras l’un de l’autre.

J’aime cette nouvelle vie…

J’arrive en avance au « Château », Mademoiselle Luna est déjà installé à son poste et me regarde passer avec son sourire large :

* « Bonjour monsieur le Directeur, avez-vous passé une bonne nuit ? Désirez-vous un café, un thé, un chocolat, un jus de fruits ? Si vous avez besoin de quoique ce soit n’hésitez surtout pas, je suis à votre service ! »

* « Bonjour Mademoiselle Luna, je sais que Monsieur Voldemort vous a demandé de palier à tout mes caprices mais là, vous en faites un peu trop.

Cela fait quelques années que je travaille ici et je sais ou se trouve et comment fonctionne la machine à café, oui j’ai passé une bonne nuit et je me doute bien que si je vous demande l’impossible vous le trouverez, alors commencez par m’appeler Monsieur Potter plutôt que ce titre qui ne me ressemble pas et continuez à être naturel, ça me suffira amplement » lui répondis-je en faisant un clin d’œil.

Luna sourit plus timidement que tout à l’heure. Ses joues sont toutes roses de gêne.

Je lui souris et me dirige vers l’ascenseur.

7ème étage.

Le couloir. Les portes entr’ouvertes. Cette odeur de « bureau ». Je suis de retour… enfin.

J’arrive devant la porte de mon bureau ou IL a déjà fait poser une belle plaque sculpté:

« Monsieur Harry Potter, Directeur de Projet. Bras droit du Directeur»

Et dire que je voulais garder un peu de simplicité… c’est loupé.

Je pousse la porte de mon bureau et tombe nez à nez avec un petit rouquin qui est assis sur mon fauteuil, ma tasse de café dans une main et mon coupe-papier dans l’autre qu’il utilise comme cure-dent. J’ai déjà vue cette scène… il y a longtemps.

* « RON !!! »

* « HARRY, enfin !!! »

Nous nous étreignons comme deux amis qui se retrouvent après une séparation de plusieurs années. Je prends Ron par les bras et fait un pas en arrière pour admirer ce costume magnifique qu’il a sur le dos.

* « Comment vas-tu mon ami ? Ginny m’a dit que tu te mariais la semaine prochaine, que fais-tu ici ? Tu devrais être avec la futur Madame Ron en train de faire les derniers préparatifs à cette merveilleuse journée qui sera la votre. J’espère que tu n’es pas descendu à l’hôtel car ce soir tu dors chez moi, enfin chez Ginny… enfin chez nous. Es-tu venu avec Hermione ? J’ai hâte de la rencontrer, tu m’en as si souvent parlé que j’ai l’impression de la connaître aussi bien que je ne te connais. Alors, vas-y, dis moi tout ! Mais vas-y parle… explique moi…»

* « J’aimerai bien Harry mais tu ne me laisses pas le temps de répondre à tes questions. Reprend ton souffle. Assis toi. Je vais peut être pouvoir t’expliquer si tu me laisses parler. »

Il a raison, je crois que je n’ai parlé aussi vite depuis bien longtemps, mais je suis tellement content de le voir.

* « Bon je commence par le début. Après ton accident, quand j’ai eu fini mon stage comme il était prévu, j’ai du retourner en Angleterre pour finir mon année, mais je n’ai jamais cessé de prendre de tes nouvelles auprès de Ginny, je t’assure, tu peux lui demander » dit-il comme pour justifier son absence.

« J’ai fini mon année avec brio et je commençais à envoyer des courriers un peu partout quand Monsieur Voldemort m’a appelé hier pour me dire de me présenter dés ce matin au nouveau Directeur de Projet qui voulait absolument travailler avec moi. J’avoue que j’ai été surpris de cet appel téléphonique mais je me doutais bien que tu étais derrière tout ça. J’ai donc fait une valise rapidement et pris le premier avion ce matin et « Tadaaa » me voilà.

Quoi d’autre… ah oui, je me marie la semaine prochaine et j’espère bien que tu viendras Harry, Hein ? Tu viendras ? »

Je lui fais signe de tête que oui et le laisse finir son histoire.

* « Hermione arrivera dans la journée, elle devait déposer Pattenrond chez Fleur avant de prendre un avion pour Paris. Tu auras l’occasion de la rencontrer en fin de journée, elle vient de m’envoyer un message pour me prévenir qu’elle prenait le vol de 18 heures 15 et qu’elle atterrissait à Charles De Gaulle à 19 heures 25. J’accepte volontiers ton invitation pour loger chez vous et oui je vais bien…Je crois n’avoir rien oublié » conclut-il dans un éclat de rire.

* « Qui est Pattenrond ? Qui est Fleur»

* « Excuse moi, Pattenrond c’est le chat de Hermione, elle l’adore, moi un peu moins, mais bon, quand on est en couple il faut faire des concessions n’est-ce pas ? » dit-il en me donnant un coup de coude. « Et Fleur c’est ma belle sœur, Fleur Delacour, une Française qui vit à Londres et qui a tapée dans l’œil de mon frère Bill ».

* « C’est très bien tout ça, je vais téléphoner à Ginny pour la prévenir que vous dormirez chez nous ce soir et je m’organise pour aller à l’aéroport avec toi chercher Hermione »

J’ai juste le temps de finir ma phrase que Ginny fait irruption dans mon bureau en criant et en se jetant dans les bras de Ron.

* « Tu aurais du me prévenir, je serais venue te chercher à l’aéroport, Hermy arrive à quelle heure ? »

* « Tu savais que Ron arrivait et tu ne m’as rien dit ? »

* « Je voulais te laisser la surprise de le trouver dans ton bureau comme le premier jour de votre rencontre, c’est lui qui en a eu l’idée alors ne me gronde pas » dit-elle avec son petit sourire et son air moqueur que j’apprécie de plus en plus.

* « C’est vrai Harry, c’est moi qui ai demandé à Ginny de ne rien te dire, je voulais te faire la surprise, c’est tout. Sinon Hermy atterrie à Roissy à 19 heures 25, nous irons la chercher tous ensemble si ça vous dit ! Pour le moment nous avons des dossiers à voir, nous sommes là pour travailler, nous aurons tout le temps ce soir de discuter tranquillement de tout ça. Monsieur Voldemort m’a bien dit que le contrat que je vais te présenter, mon cher Harry, est d’une très haute importance pour lui et pour la société alors au boulot la troupe…»

Je regarde Ron avec des yeux ronds d’étonnement, je ne m’attendais pas à ce qu’il réagisse comme ça. Je ne comprends pas son petit manège et lui demande :

* « Tu m’expliques cette soudaine envie de travailler alors que l’on se retrouve après autant de mois ou tu me laisses dans le flou jusqu’à ce soir et dans ce cas là mon esprit ne pourra pas se concentré sur la « tache » qui nous attend ! »

* « Le patron m’a dit que si nous arrivions à faire un projet concret de cette nouvelle campagne de pub pour ce soir, il me fait signer un contrat d’embauche en vue d’ouvrir une succursale à Londres, je ne veux pas passer à côté d’une telle opportunité, alors mettons nous au travaille et faisons en sorte d’avoir un réel projet de pub pour ce soir avant 19 heures pour pouvoir aller à l’aéroport tranquillement chercher ma futur femme. »

* « Je n’en crois pas mes oreilles… je suis le patron de ce service et c’est mon adjoint qui me donne des ordres… on marche sur la tête ou quoi ! »

Ron me regarde étonné et hagard.

* « Je rigole Ron, tu as raison, mettons nous au travaille de suite et rendons lui un projet digne de ce nom pour la fin de journée. De quel client s’agit-il ? »

* « T’es con Harry, tu m’as fait peur… J’ai crus que tu avais pris la grosse tête avec ce nouveau poste ! »

* « Pas de danger mon ami, pas de danger » lui répondis-je en souriant « Alors le client ? De qui s’agit-il ? »

* « Un fabricant de balai et d’aspirateur… son nouveau produit s’appelle « Le Nimbus 2000 » Je crois que l’on a du pain sur la planche pour trouver quelque chose de concret sur un article comme celui-là. »

* « Alors mettons nous au boulot tout de suite, nous n’avons pas de temps à perdre. »

Ginny sortit du bureau sans faire de bruit et nous laissa travailler toute la journée ou, comme avant, nos seules coupures étaient destinées à la machine à café ou aux toilettes.

Ginny revint vers 12 heures 30 pour nous amener des sandwichs et quelques boissons fraiches qu’elle déposa sur le coin du bureau sans dire un mot et ressortie aussitôt du bureau.

Le travaille fut studieux et en fin d’après midi nous étions prêt à monter au dernier étage pour proposer à Monsieur Voldemort le fruit de cette journée de labeur.

A très vite jeunes sorciers,

Que la Magie de Potter soit en vous.

Nox*

4 thoughts on “« Et si tout celà n’était qu’un rêve » , un rêve unique en son genre.. Partie 8”

  1. Excellent blog right here! Also your site lots up very fast! What web host are you the use of? Can I get your affiliate hyperlink for your host? I desire my website loaded up as quickly as yours lol dcggcgaeekkk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *