*Lumos

Hello Potterhead !

Cet article devait être publié mercredi, mais je ne l’avais pas fait (oui oui, je l’avoue), et comme the Geaky Cauldron ne voulait pas publier son article dimanche (au vu des évènements passé deux jours avant..), on s’est dit que l’idéal serait donc qu’elle publie son article et le miens, plus tard. Soit, aujourd’hui !

6Comme vous allez vite le remarquez, j’ai encore une fois changer la façon de faire cet article. Tout simplement parce que je ne trouve pas la meilleure façon de pouvoir le faire … Mais au moins, ça ne vous lasse pas ! (enfin j’espère)

C’est donc un article tout simple, avec des photos/gifs et des répliques :)

Je précise que les photos ne suivent pas forcément avec la/les réplique/s mais c’est histoire de mettre pleeeeeins de photos parce que, comme vous commencez à le savoir maintenant, Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban est l’un de mes films favoris. Allez, c’est partit !

3

Tante Marge : Tu es toujours là, toi ?
Harry : Oui.
Tante Marge : Ne me réponds pas « oui » avec une telle ingratitude !

Tante Marge : S’il y a une tare chez la mère, on retrouve la même tare chez les chiots !
Harry : La ferme !… La ferme !

Vernon : Ramène-la tout de suite, ramène-la et rends-lui sa forme normale !
Harry : Non, elle l’a cherché, c’est bien fait pour elle. Ne t’approche surtout pas de moi !
Vernon : Tu n’as pas le droit de t’en servir en dehors de l’école.
Harry : Ah oui ? J’te montre ?
Vernon: Ils ne voudront plus de toi. Tu n’as nul part où aller.
Harry : Ça m’est égal. Rien ne peut être pire qu’ici.

2

Stan : Bienvenue dans le Magicobus, transport d’urgence pour les sorcières et les sorciers en perdition !



Stan : Qu’est-ce que tu fais par terre ?
Harry : Je suis tombé.
Stan : Qu’est-ce qui t’as pris de tomber ?
Harry : Je ne l’ai pas fait exprès.
Stan : Bon, allez, embarque, on va pas rester là à regarder l’herbe pousser.



Stan : Comment t’as dit que tu t’appelais, déjà ?
Harry : Je ne l’ai pas dit.
Stan : Où est-ce qu’il faut qu’on te dépose ?
Harry : Au Chaudron-Baveur. C’est à Londres.
Stan : T’as entendu, Ern ? Le Chaudron-Baveur, c’est Londres.
La tête : Le chaudron Baveur ? Si tu prend de la soupe aux pois, mange-la vite avant qu’elle te mange ! hihihihi !

12

Harry : Mais les Moldus ne voient pas le bus ?
Stan : Les Moldus ? Ils voient jamais rien, de toute façon !
La tête : Mais si on les pique avec une fouchette, ils le sentent ! hihi [Dans le Magicobus]



La tête : Ernie, petite mémé droit devant !

Harry : Qui est-ce, cet homme ?
Stan : Tu demandes qui c’est ? Tu demandes ? Mais c’est Sirius Black, enfin, voyons ! Me dis pas que t’as jamais entendu parlé de Sirius Black ? C’est un meurtrier. Il s’est retrouvé à la prison d’Azkaban pour ça.
Harry : Comment s’est-il échappé ?
Stan : Alors ça, c’est une bonne question. C’est le premier qui a réussi. Ouais, c’était un grand partisan de… Tu-sais-qui. T’as du entendre parler de lui !
Harry : Oui. J’en ai entendu parlé.

4

Drago : Vous allez le regretter, vous et votre saleté de poulet !

5

Albus Dumbledore : Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres… Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière.

Albus Dumbledore : Quand nous rêvons, nous entrons dans un monde qui n’appartient qu’à nous. Laissons-le nager dans l’océan le plus profond ou planer au-dessus des nuages les plus hauts.

8

Lupin : Simple curiosité : A quoi avez-vous pensé ? Quel souvenir avez-vous choisi ?
Harry : Mon premier vol sur un balai.
Lupin : Ce n’est pas assez puissant, c’est loin d’être suffisant.
Harry : J’en ai un autre. Ce n’est pas vraiment un souvenir heureux. Si, ça en est un. C’est le plus heureux que j’ai jamais eu. Mais il est compliqué.
Lupin : Est-il fort ?

Rogue : Potter, puis-je savoir pourquoi vous vous promenez la nuit dans les couloirs ?
Harry : Je suis somnambule.
Rogue : Révèle tous tes secrets ! Lisez !
Harry : Messieurs Lunar, Quedver, Patmol et Cornedru présentent leur respect au professeur Rogue et…
Rogue : Continuez !
Harry : Et le prie de cesser une fois pour toutes de mettre son énorme nez dans les affaires des autres.

9

Lupin : Severus, ne sois pas idiot…
Sirius : Il ne peut pas s’en empêcher, c’est dans sa…
Lupin : Sirius, tais-toi !
Sirius : Tais toi toi-même, Remus !
Rogue : Oh, arretez vous deux de vous chamailler comme un vieux couple !

Sirius : Excuse-moi de t’avoir mordu ! Ça doit t’élancer un peu ?
Ron : Un peu ? Un peu ? Vous m’avez presque arraché la jambe !
Sirius : Je poursuivais le rat. Normalement, je suis très gentil comme chien. J’ai bon caractère. James m’a d’ailleurs conseillé plus d’une fois de me transformer définitivement. La queue, je m’y serais habitué. Mais les puces… Ah, c’est une horreur !

 

10Hermione : C’est horrible.
Harry : Ne t’en fais pas, mon père va arriver, il fera apparaître le patronus… Il ne va plus tarder, tu vas le voir, ici.
Hermione : Non, Harry, écoute-moi, personne n’arrive Harry.
Harry : Il va venir, crois-moi. Je sais qu’il va venir.
Hermione : Vous êtes en train de mourir. Tous les deux. [Harry hésite un instant et sort du buisson.] Harry !
Harry : EXPECTO PATRONUM !



Harry : Cette fois, je savais que j’y arriverais parce que… je l’avais déjà fait. Tu vois ce que je veux dire ?
Hermione : Non.

7A très vite jeunes sorciers,

Que la Magie de Potter soit en vous.
Nox*

3 thoughts on “Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban – Le Film”

  1. Coucou!
    J’attendais impatiemment cet article parce que le prisonnier d’Azkaban est aussi l’un de mes films préférés de la saga! Beaucoup de répliques que tu as mises dans cet article font parties de mes répliques favorites donc j’ai évidemment beaucoup apprécié :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow