*Lumos
Bonjour Potterhead !
Aujourd’hui nouvel article, et pas n’importe quoi ! ENFIN la suite de la conversation entre J.K.Rowling et Daniel radcliffe. Veuillez m’en excuser, mais je n’ai pas mis une grosse partie mais c’est mieux que rien ! Question pour vous : souhaitez-vous la suite de cette conversation à l’écrit ou en vidéo ? Car des fois, à certains moment de leur conversation, c’est mieux de les voir plutôt que de les lire donc bon … à vous de me dire. Pour voir la premiere partie, suffit d’aller dans la rubrique « Rowling ». Bonne lecture :)
xtcyivuobip

JKR – Normalement, dans la magie, il y a un but, et on a beaucoup discuté de ça. Parfois je me braquais sur des choses bizarres. « Changez le costume. Pas de problème. Je me fiche de savoir où ça se passe. » Et, d’un coup, je disais : « Ils ne jetteraient pas ce sort. Pourquoi font-ils ça là? » Et donc je perturbais un peu les gens.
DR – Les fautes de prononciation sur le tournage m’énervaient un peu. Y a-t-il une prononciation officielle pour « Auror » ? Je le dis comme il faut ?
(JKR se cache derrière un verre d’eau pour rire)
JKR – Tu penses la savoir apparemment.
– « Auror ». Tu le dis comme ça alors ? Parce que j’ai toujours dit « Auror ».
– Mais ce n’est pas grave. Beaucoup de mes mots ..
– Ca va te faire enrager mais plein de gens sur le plateau, même ceux …
– Qui auraient dû savoir.
– Eh bien, ceux-là disent Expellarama au lieu de Expelliarmus. On dirait presque qu’on parle d’un Bowlarama, où irait Homer Simpson.
– C’est vraiment mauvais.
– Mais je le fais remarquer aux gens.
– Bravo.
– On m’a posé une question récemment. On avait ce truc où on était tous connectés sur Internet et on faisait un commentaire audio du film et les gens envoyaient des questions. C’était vraiment cool. On a reçu la question suivante : « J’ai remarqué que la plupart des sorts du fil ont une nuance de bleue. Y a-t-il une raison? » J’ai dit : « Soit c’est le plus beau, soit c’est le moins cher. »
– Exactement.
– Tu vois le truc. On ne peut pas tout expliquer, malheureusement.
– En parlant de couleurs, je me rappelle que quand tu été engagé, David Heyman m’a appelé pour me dire : « On a essayé des lentilles de contacts vertes. On peut modifier la couleur en postproduction. C’est si important que ça ? » 
– Je t’en remercie.
– Et j’ai répondu : « Le plus important, c’est qu’il ait les yeux de sa mère. » Choisissez juste une Lily qui lui ressemble. Les yeux n’ont pas à être verts. » « Dieu soit loué », a-t-il dit. Les lentilles étaient horribles ?
– Il y a un petit pourcentage de gens qui réagissent de façon extrême aux lentilles de contact. Et j’en fais partie.
– Je suis désolée.
– Non, c’était il y a dix ans. C’est bon.
– Tu as surmonté ?
– Oui, absolument. L’autre chose qui n’était pas un très bon signe au début, les yeux verts ont été abandonnés,  mais ensuite, j’ai eu ces horribles boutons au bout d’une semaine. Quand je suis arrivée à l’adolescence, j’ai eu de l’acné, mais j’avais 11 ans ..
– Je n’avais pas remarqué. C’était le maquillage ?
– Oui.
– Et moi qui pensais : « Ils n’ont jamais eu de boutons. »
– Tu veux dire ?
– Je te promets. Je me disais : « On a réussi à choisir trois jeunes gens qui ont gardé une peau parfaite pendant l’adolescence! » 
– Rupert a été le plus chanceux. Rupert n’en avait pas beaucoup, mais Emma et moi avons eu des boutons. Surtout moi. Mais au début …
– Je ne savais pas.
– .. on m’a mis ces lunettes et on a réalisé que j’y étais allergique. J’étais allergique aux lunettes. J’avais deux grands ronds de boutons autour des yeux. Il a fallu une semaine pour comprendre que c’était les lunettes.
– Et on ne croit pas aux signes !
– Heureusement qu’on n’y croit pas ! Les gens croient aux présages de façon sélective. On aurait négligé celui-là !
– C’était juste une coïncidence.
– Mon premier jour a été assez effrayant. J’ai regardé le planning et il y avait moi, Emma, Rupert et Robbie Coltrane. On commençait par la dernière scène.
ugoy
JKR – Tu ne l’aimes pas ?
DR – Il est super.
JKR – David Heyman m’a dit: « S’il y a un acteur que tu veux absolument pour un de ces rôles… »  J’ai dit : « Robbie pour Hagrid. » Et je n’ai pas arrêté de le répéter. Ils m’ont donné d’autres noms. C’était lui ou personne. Je le voulais absolument. Je l’ai toujours trouvé parfait pour le rôle.
DR – Il est formidable, c’est vrai. 
– Et il est toujours présent aux lectures de script. C’est un acteur vraiment impliqué.
– Puisqu’on parle des autres acteurs.. Ma relation avec Alan, depuis le 5e film, a totalement changé.
– Vraiment ?
– Parce que, dans le cinquième film, je le trouve très intimidant.
– Je vois.
– C’est quelqu’un d’effrayant. Je suis allé faire Equus. Et un soir, nous sommes allés dîner et j’ai découvert qu’Alan était quelqu’un de tordant. Drôle, se moquant de lui-même, d’une très bonne compagnie. Et aussi, il me soutenait beaucoup chaque fois que je devais jouer. Une fois, il a même écourté ses vacances au Canada pour voir le spectacle et en discuter après.
– C’est gentil.
– Il est formidable. Il est comme ça. Et .. Que savait-il exactement ? On pensait tous qu’il « savait quelque chose ».
– Alan me fait beaucoup rire. Il est tout à fait exact que je lui ai dit très tôt que Rogue avait été amoureux de Lily. C’est pour ça qu’il détestait James et qu’il avait projeté son hostilité sur Harry ensuite. Donc ça, il le savait. Puis j’ai entendu .. Tu m’as dis qu’il avait dit .. Peut-être plus d’une fois.  » Je ne crois pas que Rogue ferait ça, compte tenu de ce que je sais » Et je me suis dit  » Alan, est-ce que tu en profites? Est-ce que tu fais du chantage ? » « Non, je pense que là, Rogue doit être au centre de l’image, à cause de ce que je sais ». Tu te rappelles, on parlais de … J’ai dit : « Disons que je t’ai donné des détails. » Donc, chaque fois qu’on voudra .. Mais tu n’as pas voulu. Tu as des principes.
– Ils ont déjà essayé de m’énerver pour pouvoir rentrer chez eux plus tôt. Je n’ai pas encore eu de tensions avec l’équipe.
– Les gens me demandaient souvent si je vous avais dit ce qui allait se passer.
– On ne voulait pas savoir.
– Je crois que personne ne le croyait. Mais tu as lancé le bruit que je t’avais dis des choses. Mais c’était parmi les gens de la distribution, non ? Maintenant tu sais ce que ça fait d’être moi.
– Ils venaient tous me voir.
– Tu as dû te rétracter.
– Et admettre que je n’avais jamais rien su. Quand tu es venue voir Equus, on a lancé une chouette sur la scène.
– Tu as dit : « c’est la première fois que ça arrive ».
– J’ai dit : « Je l’ai lancée ».
–  » Désolée « .
– Tu as dit : « Je n’ai pas pu résister. » Et tu as ajouté :  » Tu seras nu dans le dernier livre »
– Et je l’ai fait, mais je te promets que ça a toujours été prévu.
– Quand on a tourné la scène, je ne suis pas vraiment nu.
frgthyj
JKR – Je suis franchement déçue.
DR – Désolé.
– Tu l’avais fait pour Equus, pourquoi pas pour Harry Potter ?
– En fait, ce qu’on a fait ..
– Tu étais en peignoir de bain.
– Oui. Non, on a opté pour cette .. Est-ce que tu as vu.. J’adore le film Une question de vie ou de mort.
– C’est mon film préféré.
– Vraiment ?
– Pourquoi on n’en a jamais discuté ?
– Pour ceux qui nous regardent, ce n’était pas prévu.
– C’est vrai ?
– J’ai trois films préférés. 12 hommes en colère, Une question de vie ou de mort et Docteur Folamour.
– Tu as très bon goût. C’est mon film préféré de tous les temps.
– On s’en est inspiré L’au-delà est dans les tons gris. Un peu …
– D’accord, je vois. C’est un hommage à Une question de vie ou de mort. J’avais dit à David Heyman il y a des années que c’était mon film préféré.
– Qu’est-ce que je voulais dire ? Tu m’as vu dans Equus. Et puis je t’ai demandé si j’allais mourir. Ca m’intriguait. Tu t’es tourné de façon enigmatique. Tu es restée silencieuse.
– Et j’ai dis : « Tu as une scène de mort. »  Je t’ai vu réagir. Tu avais compris.
– J’avais une petite idée de ce qui allait se passer.
– Mon mari m’a demandé : « Qu’est-ce qu’il voulait savoir Dan ?  » « S’il allait mourir. »  » Et qu’as-tu répondu ? » « Je ne te dirai pas. »
– Même Neil ne savait pas ? C’est vrai ? Je me rappelle avoir entendu une histoire… Tu tuais un personnage et tu en étais très perturbée. Tu n’arrivais pas à lui parler de ce genre de choses ?
– Je crois que je lui ai dit à l’avance pour Dumbledore. Mais il ne savait pas pour Harry. Personne ne savait.
N’oubliez pas que la newsletter est enfin disponible, sur la droite !
A très vite,
Que la Magie de Potter soit en vous.
Nox*

3 thoughts on “Conversation entre Jo & Daniel Radcliffe – Partie 2.”

  1. J’adore, j’adore, j’adore!!!
    Même si j’ai déjà vu cette conversation, c’est toujours super de se la remettre en tête :)
    Tu demandais si on préfèrerait une vidéo pour la prochaine fois et je dois avouer que je trouverais ça plus pratique de les voir parler car de temps en temps, c’est un peu confus à l’écrit.
    En tous cas, merci d’avoir retranscrit tout ça pour nous!
    Bonne soirée! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow