*Lumos

Hello Potterhead !

Aujourd’hui on se retrouve pour quelque chose d’assez spécial.. Un article, qui fait presque 5’000 mots m’a été envoyé. Je l’ai lu, et j’ai a-do-ré ! Je ne m’attendais tellement pas un article de ce style ! J’en suis encore toute retournée ! Je ne vous embête pas plus, et je vous laisse avec l’article :)

 

Et si tout cela n’était qu’un rêve… 

 

Il apparaît dans un brouillard épais comme venu de nulle part.

Il est là avec un regard machiavélique.

  • « Harry …»

La cicatrice se réveille. Elle devient rouge sang. La douleur est presque insupportable.

  • « Voldemort ! Tu ne peux être là, je t’ai vaincu. Tu ne peux pas être là. Ce n’est pas possible »
  • « Harry ! »
  • «  Je t’ai tué, tu n’es pas là, ce n’est pas possible ! »
  • « Harry, Harry !! »
  • « Tu as encore trouvé un moyen de revenir mais je ne te laisserai pas faire ! »
  • « Harry, mon chéri … Harry !»
  • « ?? mon chéri ?? que manigances-tu encore ? »
  • « Harry, mon chéri, réveille toi !!! »

Harry ouvre les yeux et découvre le visage de Ginny affolée et inquiète.

  • «  Tu es en sueur. Tu as encore fait ce mauvais rêve. Tu n’arrêtes pas de tordre dans tout les sens. »

Harry comprend qu’il est en sécurité et que Voldemort n’est pas là. Il n’est pas revenu. Il ne peut plus revenir.

  • «  Je suis désolé Ginny, ce cauchemar me hante depuis le jour ou … enfin, tu sais… »
  • «  Oui je sais, mais faire ce rêve le jour de ton anniversaire… ce n’est pas terrible pour commencer une journée comme celle-ci. »

Il lui sourit, l’embrasse tendrement sur la joue et sort de son lit.

Après s’être habillé, Harry se dirige vers la grande salle ou se trouve les élèves, les professeurs et ce bon vieux Hagrid.

Après un petit discours ou il invite les nouveaux élèves à étudier de façon studieuse et de surtout ne jamais sombrer dans la magie noire, ils déjeunent tous ensemble dans un léger brouhaha amical et bon enfant. Harry sait que c’est une journée importante pour lui. Il fête son 100ème anniversaire et devient le directeur de l’école … Directeur de Poudlard …

Il sait qu’il pourra compter sur son ami Hagrid mais aussi sur son fils Albus Severus qui est devenu professeur de défenses contre les forces du mal, de sa fille Lily qui est devenu professeur de potion, de son deuxième fils James qui est devenu professeur d’incantation, mais également sur ses amis Ron et Hermione qui l’aident à diriger cette école.

Soudain, un bruit fracassant et un éclair firent voler la porte d’entrée de la salle à manger qui vola en éclat faisant apparaitre une ombre dans un brouillard épais.

  • «  Mon rêve… » se dit alors Harry.

Le brouillard se dissipe pour faire apparaitre le visage qui malgré les années reste encore juvénile de  Scorpius Malfoy, le fils de Drago.

  • « Je vais te faire payer Potter, je vais te faire payer pour l’affront que tu as fait à ma famille. » dit-il en pointant sa baguette vers le nouveau directeur de Poudlard.

Harry ne sais pas comment réagir. La salle est pleine d’élèves qui pourraient être blessés pendant le combat.

On entend au loin une sirène qui s’approche.

Bip, bip, bip…

Non, ce n’est pas une sirène. C’est une alarme.

Bip, bip, bip… Bip, bip, bip…

De plus en plus prés, de plus en plus fort.

Tous le monde reste figé, les têtes se tournent pour savoir de ou vient ce bruit.

BIP, BIP, BIP… BIP, BIP, BIP…BIIIIIIIIIP…

Harry ouvre les yeux et se retourne, éteint machinalement le réveille avant de s’assoir sur le bord du lit.

Il ne sait pas ou il se trouve. Il ne sait plus… combien de temps a-t-il dormi ?… combien de temps ses yeux sont-ils restés fermés ?

Ce brouillard qui inonde son cerveau l’empêche de réfléchir. Ses yeux essayent de faire le tour de la pièce mais le brouillard est tenace, il a également enveloppé ses paupières.

A force de volonté, le brouillard commence à se lever…

  •   « La soirée fut encore une fois bien arrosée » pensa-t-il.

Le brouillard se dissipe enfin complètement, les souvenirs reviennent peu à peu.

Il se lève et se frotte les yeux tout en avançant devant les fenêtres de cet appartement miteux qu’il loue à un marchand de sommeil au bord de la zone de non-droit qu’est la seine Saint Denis… le 93, l’endroit ou personne ne veut vivre ou même la police ne s’y risque pas.

Dans cet endroit de désolation, de drogue, d’insulte et de vol à la tire, ses yeux se posent néanmoins sur une vue magnifique d’un levé de soleil qui illumine au loin Paris qui, dans toute sa splendeur s’éveille doucement.

  • « Ce n’était qu’un rêve » pensa-t-il. « Un de plus. »

Il n’est pas sorcier. Il travaille dans une agence de pub dans le centre de Paris. L’agence Poudlard. Et vu l’heure qu’il est, il sera encore en retard pour prendre son train.

Nous sommes le lundi 31 juillet 2015, il est 6h45. Harry a 50 ans aujourd’hui… et il est seul.


14

Bon d’accord, je vous ai dis que l’article faisait pratiquement 5’000 mots, mais je ne vous ai jamais dis que j’allais tout mettre en une seule fois :’)

Ici, vous avez environ 800 mots. Les prochains mots arriveront très vite vous verrez :)

Dîtes-moi ce que vous pensez de cette première partie, j’ai hâte d’avoir vos avis !

Et, dîtes moi si le fait qu’il n’y ai aucune image est gênant et vous fait paraître l’article plus long, ou non ?

A très vite jeunes sorciers,

Que la Magie de Potter soit en vous.

Nox*

 

4 thoughts on “Une « théorie de plus », mais vu par un Moldu cette fois-ci.. Part I.”

  1. What. The. Hell?!!!
    Je ne m’attendais vraiment vraiment pas à ça mais omg, j’ai hâte de lire la suite! D’ailleurs, je ne m’attarde pas ici et je vais vite lire la seconde partie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *